Adevaya

Sexualité Sacrée

TABLE DES MATIÈRES

Tantra
Le Tantra, l'art de la Relation au service de la Libération


Alex Grey.

« Je veux savoir le Vrai » disait Œdipe…
Œdipe roi, Sophocle.
et pour cela, Œdipe expérimente son inconscience…

Tantra : ce terme à la mode aujourd’hui est souvent mal compris, ceci dévie l’Essence même du Tantra.
Je vais tenter en quelques lignes de préciser ce que peut être l’Esprit du Tantra, et ce que nous pouvons donc en attendre, sachant que le Tantra ne peut que se vivre et que cette expérience vécue est tout à la fois un chemin de Vie, et donc de Mort ; pour ne pas dire LE Chemin de l’émergence et d’expérience de notre véritable Nature.


1 : Les Tantras sont un ensemble de voies spirituelles très anciennes issues des nombreux courants de l'hindouisme et du bouddhisme. Il s’agit d’un vaste et riche système de textes, de doctrines et de pratiques qui ne sauraient en aucun cas être ramenées à la seule dimension sexuelle, en tous cas à la sexualité telle que les occidentaux la conçoivent. Toutes ont aussi pour intention l’intégration et la mise en circulation de l’énergie vitale pulsionnelle, qui en langage psy est appelée aussi libido, énergie sexuelle et violence fondamentale. Il s’agit de “l’énergie rouge du dragon”, énergie de l’incarnation, celle qui fait si peur et dont notre “éducation” nous a bien souvent coupés.

Par le jeu conscient de l’énergie, les pratiques Tantriques permettent la transformation intérieure, l’agrandissement du champ de conscience ; ce qui engendre la transformation extérieure. Elles sont capables de mener à l'Éveil grâce au vécu du corps.
Si je reprends les mots issus de mon Processus : grâce à la Connaissance et au vécu de la Technologie de Lumière qu’est notre corps – Vaisseau transdimensionnel – l’état d’être Tantrique conduit à l’Éveil et à la Libération. L’énergie sexuelle vitale permet la “mise à feu” et la santé du Vaisseau-corps.

Pour faire court : par la pratique, il s’agit d’apprendre à vivre libre en la 3D telle qu’elle est, en s’en servant telle qu’elle est comme moyen habile d’Éveil et non pas en luttant contre un monde difficile, ni en le rejetant. Il s’agit ni plus ni moins que d’accepter et d’accomplir son incarnation en s’engageant à la Relation au Monde tel qu’il est.
Le Tantra est un engagement corporel et sensitif et en aucun cas fantasmatique.
Par la présence consciente à notre corps physique et au Souffle, toute pratique de Tantra ramène à “ce qui est”, par les sens, les émotions et la conscience de l’énergie.

Pour swâmî Satyananda, le Tantra est « la science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie ».

2 : Tantra, relation et énergie :
Tantra est un terme venant du Sanscrit signifiant trame, chaîne de tissus ; ce qui nous ramène donc à une structure, une rigueur, une mathématique sous tendant “quelque chose” et permettant à ce “quelque chose” de se manifester.
La structure relationnelle et cristalline du Vivant, dans cette dimension 3D, est effectivement une trame ; cette trame est en relation avec les trames structurant les multimondes par le Jeu des interdépendances.
Le Tantra serait alors l’art du Jeu des énergies en, et par, nos êtres interreliés, et ce, grâce à des trames mathématiques holographiques et fractales structurées. Nous retrouvons ici, précisément la définition du fonctionnement du Vivant en la 3D. Note 1

Union des polarités, vie et mort, structure holographique.
“Hologram” Alex Gray

Une trame est un ensemble de Liens en interrelations ; un lien permet un transfert d’énergie est d’informations.
Liens ? Ce mot dès qu’il est prononcé fait fuir, Lien étant bien souvent réduit à attaches et emprisonnement.
Le Vivant est Liens, tout lien est interrelation ; liens entre nous et le monde, entre les êtres, entre nos organes, entre notre conscient et inconscient, entre cette dimension et les multimondes, entre notre conscience et la Matière… La Vie est Liens infinis en interactions infinies.

Tout Lien est un enjeu énergétique. Quelle est donc la nature du Lien, la qualité de sa charge énergétique, quelles informations circulent par un lien ?

Dans ce monde 3D, nous nous sommes structurés bien souvent par des liens de dépendances multiples et ces liens pervertissent la relation et l’amour. Plutôt que de nous rendre autonomes, énergétiquement parlant, les liens sont bien souvent vécus aliénants. Cette structuration est en fait une déstructuration en regard des lois du Vivant, qui sont cohérence, harmonie, énergie libre, Amour, Joie et Liberté.

Devoir se calquer sur les fonctionnements et attentes de cette société en reniant notre véritable Nature est perte du Lien avec son âme… et bien souvent avec son corps ! Quant à l’Esprit, on en a fait bien souvent un dieu dans son nuage quelque part on ne sait pas trop où…
La qualité de notre relation au monde et les manifestations de notre conscience sont animées par le Lien que nous avons avec notre âme et notre corps, et par cela avec la totalité des pouvoirs latents de l’Esprit.

Dès notre entrée en incarnation, dès notre naissance nous souffrons de la Blessure du Lien. L’Oubli de notre véritable Nature Source est une intolérable blessure du Lien ; à chaque blessure affective, à chaque séparation, à chaque lien aliénant, à chaque intrusion, cette Blessure primordiale sera ravivée en échos multiples. Mais nous avons là aussi précisément le secret qu’apporte le Tantra : par ces échos souffrants, le Lien, la Relation, va pouvoir nous ramener à notre Source.
Le Tantra serait-il donc un art, une science des Liens ? Oui, indéniablement. (...)


(Chapitres complets dans le texte téléchargeable ci dessous)

3 : Tantra, extase et transcendance : voie de guérison (...)
4 : Tantra et Tradition chrétienne (...)
5 : Tantra, voie de Réunification et d’entièreté
(...)
6 : Tantra, Onction, sexualité et activation génétique. (...)
7 : Le Tantra : Le Lien nouveau. (...)


8 : L’Essence du Tantra
Que reste t’il lorsqu’il ne reste plus rien ? Plus rien de nos attentes, de nos acquis, de nos peurs, de nos saisies, de nos projections, de nos protections, de nos liens aliénants ?
Il reste l’Essence du Tantra, il reste la danse des énergies, la danse du Shiva et de Shakti, la danse de la vie et de la mort, de l’ombre et de la lumière, il reste la danse du Rien et du Tout. Il reste la danse du Centre avec sa périphérie dans l’immédiateté de l’Instant. De la danse du Soleil avec sa Lune naît la nouvelle Terre, de la danse des soleils des multimondes avec la Matière naît la nouvelle Race.
De la danse acceptée de la créature avec son créateur naît l’Amour.

Il ne reste que la Danse… .

« C’est donc quand je ne suis plus rien,
que je suis vraiment un homme. »
Œdipe roi, Sophocle.

NOUS SOMMES NÉS POUR L’EXTASE, notre corps est conçu pour l’extase ! Il s’agit du vécu de la supraconscience incarnée. Par l’extase se vit l’alchimisation génétique et cellulaire qui permet non seulement la régénération et l’immortalité, mais déclanche le Processus de naissance de la Nouvelle Race.
La plupart des humains sont des morts debout, des cadavres en marche tel le dirait Satprem ; mais ceci n’est qu’une vieille habitude…

Texte TANTRA complet téléchargeable